La communauté métier: fédérer ses clients autour de leurs enjeux métier

  • 0

La communauté métier: fédérer ses clients autour de leurs enjeux métier

Tags : 

Si le communautarisme peut parfois faire peur aux politiques, sur le web il est plutôt synonyme de communication, solidarité et interactivité. Bien sûr, nous connaissons tous les sites de type Facebook ou Viadeo… Mais la solution s’avère parfaitement adaptée aux  PME PMI qui peuvent aisément appliquer la recette communautaire à leur propre stratégie commerciale voire à leur projet d’entreprise. En effet, chaque entreprise peut développer son propre réseau communautaire et fédérer ses clients autour d’une dynamique qui servira à la fois ses objectifs de communication mais aussi et surtout la progression et le développement de ses produits et services.

Avec le site de la communauté métier, le client dit JE et s’approprie sa marque

Après tout, la publicité de Microsoft autour de Windows 7 n’en dit pas moins: « Windows 7 c’est moi ! ». L’utilisateur est proactif vis-à-vis des solutions qu’il achète et s’approprie ainsi son produit. Il est replacé au centre de la communication et de l’action de l’entreprise, selon le principe du sacro saint « web 2.0 ». Le principe est simple : penser une nouvelle génération de web qui permette enfin de replacer l’internaute au centre du net et de lui permettre d’interagir.

Le site de la communauté métier : sur…fait ou sur…prenant ?

C’est de cet outil dont on parle et qui va servir aux entreprises, de toute taille, à développer une nouvelle relation entre elles et leurs clients. Grâce aux technologies du blog (qui permet de poster aisément un billet ou une tribune ainsi que des commentaires des internautes), des flux RSS (permettant de s’abonner à un site et de recevoir par simple « push » les nouvelles informations en provenance de ce site) et d’autres médias comme la video par exemple et les relais offerts par Facebook ou Twitter, les PME PMI peuvent s’offrir le luxe de maitriser leur communication et de canaliser également l’opinion de leurs clients.

Non alimenté, comme tout être vivant, la communauté métier meurt !

Pour se lancer, il faut avoir en tête que ce type de site ne peut être opérationnel et surtout percutant sans une stratégie de génération de contenu construite, régulière et pertinente et une organisation associée, spécifique et dédiée. Les sites communautaires regroupent généralement un blog, des forums de discussions, une base de connaissance… et un animateur, capable d’alimenter le site, de le modérer si nécessaire et d’identifier les experts et les membres les plus actifs et les plus intéressants pour la communauté. Cas clients, retours d’expérience, actualités, questions techniques, tribunes d’experts… tout est utile pour répondre aux attentes des clients actuels et à venir.

Les principaux bénéfices: Un système collaboratif et fructueux

  • Connaitre les attentes et les problématiques de ses clients
  • Canaliser leurs remontées d’information
  • Permettre aux clients de s’approprier la marque et le produit
  • Raccourcir le cycle de transmission de l’information
  • Réduire les coûts et les délais de développement des produits

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Commenter

Recherche

Suivez-nous sur Twitter

Parce que l’on me demande encore à quoi sert une tribune d’expert ...😩 voici quelques rappels ! #contentmarketing #inboundmarketing #amourjoieetmarketing😇 lnkd.in/dQiGfCx lnkd.in/dfyBHz4

Hier De Steph. Michel Amato's Twitter

AJEM Consultants est référençable sur DataDock. Vous êtes à la recherche d'une formation sur mesure, adaptée à vos besoins ?