Category Archives: Non classé

  • 0
intelligence artificielle et marketing

Intelligence Artificielle et marketing : Faut-il avoir peur du grand méchant IA ?

Faut-il avoir peur de l’Intelligence Artificielle (IA pour les intimes) ? Avec l’arrivée de la version test (et gratuite) de ChatGPT à grand renfort de communication, l’IA est sur toutes les lèvres. Conçu par OpenAI qui a su faire grand bruit autour de la mise à disposition de son produit (à tel point qu’il est devenu impossible de le tester car victime de son succès), ce génial Chatbot conversationnel a de quoi épater la galerie et même faire peur aux marketeurs… Alors faut-il vraiment opposer Intelligence Artificielle et marketing ou au contraire, comme la traduction automatique à une époque, l’intégrer dans nos nouvelles pratiques marketing ?

L’intelligence artificielle expliquée à ma mère

Commençons par la base : qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? Je vous ai déjà parlé de ma maman qui adore poser des questions étonnantes … Eh bien ! Elle m’a posé la question récemment : « c’est quoi l’Intelligence Artificielle ma chérie ? » (Maman je t’adore  !).

Non l’IA n’est pas le contraire de la bêtise humaine comme dirait Woody Allen !

Selon notre ami Wikipedia, l’intelligence artificielle (IA) est un « ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine. » L’idée est donc de parvenir à faire réaliser à un robot (un ordinateur) des tâches qui requièrent de l’intelligence, voire de permettre un apprentissage par la machine (cela s’appelle le Machine Learning).

Si les travaux sur l’intelligence artificielle ont débuté dans les années 1950 avec

Alan Turing et son célèbre test éponyme, ils n’ont vraiment pris de l’ampleur (et sont devenus plus réels) que lorsque les nouvelles technologies ont permis de collecter des données en très grand nombre (c’est le phénomène big data) et que les acteurs du web ont eu besoin de traiter de la donnée en gros volumes de façon automatisée. Ce n’est pas pour rien que Google ou Facebook sont particulièrement avancés sur ces sujets vu que leur modèle économique repose sur le traitement de la donnée selon le principe du « si c’est gratuit c’est toi le produit » .…

L’IA m’a tué ? Pas vraiment… car l’IA reste moins performante qu’un enfant de trois ans.

Une intelligence artificielle saura reconnaitre un chat sur internet avec 98% d’acuité, grâce à l’analyse d’une centaine de milliers de photos de chats. Pourtant on admet généralement qu’un enfant a besoin de voir seulement deux chats différents pour être capable de les reconnaître avec 100% de réussite pour toute sa vie, et cela, même de nuit. L’IA a besoin de beaucoup de données et surtout d’être alimentée avec de la bonne donnée.

C’est ce qu’explique cette excellente campagne de communication de Bescherelle qui rappelle que les IA ont besoin de l’orthographe !

BESCHERELLE-IA et marketing 2

Il faut donc prendre l’IA pour ce qu’elle est. Un moyen d’automatiser des taches parfois chronophages, à faible valeur ajoutée ou même épuisantes pour l’homme et lui faire gagner du temps, du confort et de la fiabilité.

Et donc un excellent outil qui, au lieu de remplacer l’homme et la femme, peut au contraire les assister. C’est ce qui s’est passé avec les correcteurs orthographiques ou encore les outils de traduction automatiques qui, bien que performants et fort utiles aux traducteurs ne les ont pas remplacés.

Loin des fantasmes à la Matrix, comment concilier Intelligence Artificielle et marketing ?

Les outils proposés par l’IA sont une source d’inspiration mais aussi d’innovation pour les professionnels du marketing avec un impact direct à ne pas négliger sur la production de contenu, la création et la promotion des produits et services.

« Big brother is writing  for you » : faciliter la compilation et assister la rédaction « d’informations factuelles »

Déjà en 2014, le L.A Times avait publié un article rédigé par un robot. Le Parisien, Les Échos, Forbes, Le Monde, …

Tous ces journaux disent avoir régulièrement recours à ces robots rédacteurs car ils permettent de rédiger des articles factuels très rapidement. Leur plus ?  Une capacité incroyable à rechercher et compiler très vite une quantité incroyable de données, le tout… sans erreur.

Il n’est donc pas inconcevable d’utiliser ces outils pour produire des embryons d’articles et fournir ainsi rapidement des idées et de la matière aux rédacteurs et aux journalistes.

Voici 5 applications d’un outil comme Chat GPT (IA générative) pour les métiers de la génération de contenu et du marketing :

  • Identifier des idées de contenu
  • Vous assister pour trouver un titre d’un contenu
  • Accélérer les recherches et les compiler
  • Produire un premier brouillon
  • Raccourcir les textes (et ça on a bien envie de lui confier cette tâche à ChatGPT…)

« Big brother is creating for you »: créer des images, des mangas, des histoires pour mieux inspirer

Alors même que l’on attendait l’IA autour des tâches ingrates, la voilà qui s’attaque à l’art …  Le premier manga créé intégralement par une intelligence artificielle va probablement être publié dans les jours à venir… « Cyberpunk : Momotarô », l’œuvre du mangaka Rootport, n’a pas fini d’alimenter les discussions à la machine à café.

Canva utilise déjà la fonction « text to Image » (avec plus ou moins de succès) pour créer des images selon votre inspiration.

Alors, la créativité est-elle l’apanage des humains ?

Les agences de publicité ont utilisé l’IA pour leur proposer des accroches pour des publicités et le résultat est étonnant. En 2017, Toyota, pour lancer son modèle Toyota Mirai s’associe à IBM et propose à Watson, leur intelligence artificielle, les phrases d’accroche des concepteurs-rédacteurs de l’agence. Grâce au brief et à ses recherches sur le web, l’IA produit 1000 accroches adaptées en fonction de l’âge, du sexe, des centres d’intérêts ou encore du vocabulaire des audiences. Ce n’était peut-être pas très créatif mais cela avait fait le job !

En 2018, Lexus va plus loin en demandant à Watson de scénariser « Driven by intuition », un spot de 60 secondes en croisant des données émotionnelles avec des données publicitaires.

Voici le résultat (la réalisation est faite par un humain !) , un spot qui a de quoi faire réfléchir les planneurs stratégiques.


Rassurons-nous, la créativité reste encore humaine même si elle repose sur les mêmes principes de l’IA : collecter plein d’idées et avoir la capacité à les mettre en relation pour créer quelque chose de nouveau. C’est précisément cette clé de la créativité – la capacité à mettre les choses en relation –  que le grand publicitaire Philippe Michel prônait.

« Big Brother is talking to your customers »:  amener de nouveaux outils dans le parcours client (chabots, cabines virtuelles, recommandations, etc.)

Autre point souvent oublié quand on parle marketing et IA : la puissance offerte par ces outils pour renforcer la relation client et assurer de façon innovante la promotion de produits et services, souvent en association avec la réalité virtuelle ou augmentée : cabines d’essayage virtuelles, chatbot conversationnel, recommandations, personnalisation des échanges… L’IA est présente à beaucoup d‘étapes du parcours client afin d’enchanter le client en apportant une expérience unique.

Et cela va encore plus loin car vous pouvez à présent vous adresser à des influenceurs virtuels pour promouvoir vos produits : jamais malades, ni dépressifs, ils ont tout pour plaire, même une communauté de followers qui n’a rien à envier à celles de certains influenceurs de la téléréalité française…

Lil Miquela est une influenceuse presque « normale » qui rassemble presque 3 millions d’abonnés sur Instagram et qui s’est même engagée dans le mouvement #BlackLivesMatter. Son secret ? elle n’existe pas.

Elle a été créée par Brud, spécialiste de l’intelligence artificielle … Pourtant elle a su convaincre Prada et Supreme de promouvoir ses produits…

Conclusion : en matière d’ Intelligence Artificielle et marketing, il ne faudrait pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

Ne soyons pas trop prompts à tout rejeter en bloc au risque de jeter le bébé avec l’eau du bain. A ce propos, voici au passage le résultat de la fonction « text to Image » avec cette expression !

intelligence artificielle et marketingBref, si je devais donner mon point de vue sur le sujet Intelligence artificielle et Marketing, j’aurais tendance à dire que l’IA et ses outils comme ChatGPT devraient plutôt devenir tes amis que tes ennemis. L’IA apporte des fonctionnalités très utiles dans la production de contenu et le marketing. Dans un futur proche, l’IA va continuer d’évoluer et probablement s’améliorer avec de nouvelles utilisations qui pourrait la faire passer du buzzword au must have…

Aux marketeurs de savoir comment créer de la valeur pour leur clients internes et externes… probablement en utilisant leur intelligence tout court pour bien utiliser l’intelligence artificielle !

PS : cet article a été écrit avec mes petites mains !

Re PS : à l’heure ou j’écris, impossible de tester ChatGPT, trop de monde sur le coup… 👇🏽

intelligence artificielle et marketing


Recherche

Suivez-nous sur Twitter

Heureuse de voir que chez AJEM Consultants nous avons bien fait de conseiller à nos clients de développer leur activité au #Listenbourg @izypeo @gaspardooo pic.twitter.com/39sbchIV86

Il y a 3 mois De Steph. Michel Amato's Twitter

AJEM Consultants est certifié Qualiopi au titre des actions de formations. Vous êtes à la recherche d'une formation sur mesure, adaptée à vos besoins ?