Choisir son statut juridique, une orientation impossible à déconnecter de sa stratégie marketing et commerciale.

  • 0

Choisir son statut juridique, une orientation impossible à déconnecter de sa stratégie marketing et commerciale.

Tags : 

Lorsque l’on crée son entreprise, on est toujours très préoccupé par le statut juridique qu’il conviendra de donner à son futur « bébé » (ainsi que par le statut du dirigeant qui en découle très souvent). Les créateurs d’entreprise ont souvent tendance à considérer ce sujet comme un élément indépendant du reste des choix faits pour leur future entreprise. Or il n’en est rien.
Tout comme il n’y a pas de recette miracle pour faire du marketing, il n’y en a pas non plus pour choisir le statut de son entreprise. Il ne s’agit pas, en effet, de trouver le statut parfait mais bien celui qui correspondra le mieux à votre projet mais aussi à votre situation familiale et vos ambitions.

Se poser les bonnes questions avant de choisir son statut juridique !

Pour cela, il est indispensable de se poser les bonnes questions aussi bien d’un point de vue professionnel que personnel pour définir à la fois le statut de son entreprise et le statut de ses dirigeants. Tout en tenant compte de sa stratégie commerciale et marketing.
Parmi ces questions, on trouvera :

  • Pourquoi est-ce que je crée mon entreprise ?
    • Est-ce que je suis à la recherche d’un revenu plus important ?
    • Est-ce que je veux créer mon entreprise pour les enfants ?
    • Est-ce que je souhaite capitaliser ?
    • Mon entreprise est-elle un levier pour  accroitre mon patrimoine personnel ?
    • Est-ce que je crée mon entreprise parce que je suis porteur d’un projet ou parce que je veux être indépendant ?
  • Comment raisonnent mes associés ? Pourquoi se sont-ils associés avec moi ?
  • Quelles sont les tendances du secteur d’activité dans lequel je me lance ?
    • Est-ce que le statut de l’entreprise a une importance dans mon secteur ?
    • Quelles sont les pratiques en la matière dans le secteur d’activité où j’interviens ?
    • Quel est le niveau de risque encouru par l’entrepreneur sur ce type de projet ?
  • Comment vais-je fabriquer et vendre mes produits et/ou mes services ?
    • Est-ce que j’aurai recours à de la sous-traitance ?
    • Vais-je vendre en direct ou en indirect ?
    • Est-ce que je vends à des particuliers ou des entreprises ?
  • Quel est mon objectif en créant mon entreprise ?
    • Est-ce que je souhaite revendre rapidement cette entreprise ?
    • Est-ce que je cherche à créer mon outil de travail ou à faire fortune ?
    • Est-ce que je souhaite avoir des salariés ?
    • Est- ce que je vais développer  mon entreprise ou limiter son périmètre ?
  • En tenant compte de mon âge, quel est mon projet global et quels sont mes objectifs dans la vie (et oui !!!)?
    • Quels sont mes objectifs dans ma vie personnelle à moyen et long terme? (je souhaite équilibrer ma vie professionnelle et ma vie privée, je privilégie ma vie de famille)
    • Comment est-ce que je veux protéger les miens en cas de faillite ?
    • Quel est le montant de la rémunération dont j’ai besoin pour vivre chaque mois ?
  • Quelle est ma situation personnelle ?
    • Quelle est la vie de famille ? (je suis marié en communauté de biens, je suis divorcé, j’ai des enfants de plusieurs unions différentes, etc.)
    • Quel a été mon parcours précédemment ? (si j’ai cotisé pendant 17 ans comme cadre j’ai peut-être intérêt à opter pour une structure qui me permette de conserver ce statut pour ma retraite)

Tous ces éléments sont fondamentaux dans le choix de son statut et de la forme juridique de votre entreprise ! Ils vont en effet impacter le montant et la forme de votre rémunération, le choix de votre protection sociale et vous orientent dans le choix d’une structure qui va vous permettre de limiter les risques. À la fois en cas d’échec, afin de ne pas mettre en jeu votre patrimoine personnel mais aussi en cas de très fort développement afin d’optimiser la fiscalité.

Ne pas dissocier le statut de l’entreprise de sa stratégie …

Il est donc indispensable de ne pas déconnecter le choix de son statut juridique de sa réflexion stratégique et marketing. Et surtout il vaut mieux éviter de choisir ce statut avant d’avoir validé ces éléments de stratégie. Un conseil en marketing  et en stratégie est donc aussi important qu’un expert-comptable pour ce choix et tous doivent travailler de concert ! Parce qu’il ne suffit pas d’être un bon technicien pour être un bon entrepreneur !

.. et ne pas négliger l’importance du choix du statut du dirigeant…

N’oublions pas non plus que le choix du statut de l’entreprise conditionne également le choix du meilleur statut pour vous assurer la rémunération la plus pertinente en adéquation avec les objectifs de croissance de l’entreprise. Le choix de votre statut de dirigeant se révèle également déterminant optimiser votre rémunération en cohérence avec vos objectifs professionnels et personnels et pour limiter la pression fiscale et sociale tout en pérennisant votre activité.

Article rédigé avec le concours du cabinet d’expertise comptable ALBA Expertise.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Commenter

Recherche

Suivez-nous sur Twitter

Parce que l’on me demande encore à quoi sert une tribune d’expert ...😩 voici quelques rappels ! #contentmarketing #inboundmarketing #amourjoieetmarketing😇 lnkd.in/dQiGfCx lnkd.in/dfyBHz4

Hier De Steph. Michel Amato's Twitter

AJEM Consultants est référençable sur DataDock. Vous êtes à la recherche d'une formation sur mesure, adaptée à vos besoins ?