Tag Archives: recruter des commerciaux

  • 4

Organiser le développement commercial de son entreprise : un chantier à ne pas négliger

Tags : 

Assurer le développement commercial de son entreprise est un élément majeur de la stratégie globale mais aussi une des clefs de la réussite. C’est parce que l’on appréhende le développement commercial dans sa globalité que l’on peut s’assurer d’une réussite commerciale. Embaucher un commercial ou créer une plaquette produit ne suffit à développer son chiffre d’affaires. Qu’on se le dise…

Un commercial tout seul ne fait pas vendre, une stratégie commerciale non plus

Encore trop de sociétés – TPE ou PME en particulier – perdent de vue la vision globale de leur activité commerciale car trop souvent convaincues qu’un commercial suffit à faire vendre. Faux, faux et faux !

Les commerciaux ne sont qu’une des conditions nécessaires mais non suffisantes pour développer le chiffre d’affaires. Car un commercial sans fichier, sans stratégie, sans objectif, sans argumentaire et sans outils d’aide à la vente aura beaucoup de mal, même si c’est un « boss du business », à faire exploser vos ventes…

Organiser le développement commercial… Un chantier que l’on peut mener à bien si on respecte quelques règles de base

Chantier développement commercial

Tout comme pour construire sa maison, pour se développer commercialement, il faut des objectifs, un planning, des plans, des prestataires, un budget et des outils… Voici un aperçu rapide de la boîte à outils à utiliser pour organiser le développement commercial et que votre équipe commerciale réussisse (et votre entreprise avec…).

1. Une stratégie commerciale formalisée et réaliste 

Première étape de la démarche d’efficacité et d’organisation commerciales, établir une stratégie commerciale qui vous permettra de définir des objectifs à atteindre puis de décliner des plans d’actions et des moyens. La règle numéro 1 ? Formaliser une stratégie SMART. Sans faire un cours sur la notion de SMART, disons que cet acronyme signifie que vous devrez définir une stratégie qui soit Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et bien sûr définie dans le T On n’embauche pas un commercial juste parce qu’il faut en avoir un… Mais bien parce qu’il sera l’instrument de votre stratégie de développement commercial. Sans stratégie… point de salut. Ça ne veut pas dire y passer des mois et se masturber les méninges à 10 personnes mais plutôt de formaliser les éléments clés de votre projet de façon concrète, précis et concise.

2. Un plan d’action

Vous avez défini les contours du projet, il s’agit à présent de construire votre maison. Pour cela, il faut des gens et des moyens pour le faire. C’est à ce moment là – et seulement à ce moment là – que vous allez définir le nombre et le profil des commerciaux, les opérations à mener, votre budget, etc. Le plan doit être formalisé dans un document de référence qui permettra de mener à bien le projet. Et n’oubliez pas de nommer un responsable du projet.. (notion évidente mais trop souvent omise par les dirigeants).

3.Des commerciaux et une organisation commerciale

N’oubliez pas que vos commerciaux devront s’intégrer dans une organisation : à qui les rattacher ? Qui va piloter et manager l’équipe ? Seront-ils assistés dans leur travail quotidien ou pour la téléprospection ? De vraies questions à se poser avant de lancer un recrutement commercial. Une fois l’organisation définie, l’étape du recrutement des commerciaux doit commencer par définir un profil et une rémunération en lien avec votre stratégie. Ne négligez pas le passage obligé de la définition des objectifs commerciaux car ces derniers devront servir les intérêts de votre entreprise. Le profil de vos commerciaux est également déterminant dans la réussite de ce projet car on ne vend de la même façon des assurances vie à des particuliers que des matériaux de construction à des poseurs professionnels.

4. Un argumentaire commercial formalisé

Souvent « dans la tête » du dirigeant ou des responsable commerciaux, l’argumentaire est rarement écrit. Pourtant, il est impératif de le formaliser car il pourra ainsi servir de « bible » à vos commerciaux. Il peut prendre plusieurs formes mais doit intégrer des informations qui seront essentielles pour que vos commerciaux soient rapidement opérationnels : informations sur le marché, enjeux et attentes des clients, avantages concurrentiels du produit ou du service, bénéfices clients, étude de concurrence, FAQ, objections les plus courantes, tunnel de vente, utilisation des outils d’aide à la vente…

5. Une véritable intégration des commerciaux

Vos commerciaux ne pourront pas deviner comment fonctionne votre produit ni quel discours tenir face aux clients si vous ne les y aider pas un peu… Trop souvent, les entreprises se contentent de proposer une formation technique à leurs nouveaux commerciaux. Ceux-ci doivent faire l’objet d’une intégration dans l’entreprise et doivent être formés autant sur les produits que sur la culture d’entreprise, le marché, les concurrents, les techniques de vente de l’entreprise, la réalisation d’une démonstration ou encore l’argumentaire commercial.

6. Des outils d’aide à la vente

Vos commerciaux ne sont pas Mary Poppins… Ils ne sortiront pas leurs outils d’aide à la vente de leur sac magique (et d’ailleurs ce n’est pas leur travail,…). Les outils d’aide à la vente doivent être pensés pour optimiser leur travail quotidien. Scénarios de démonstration, plaquettes commerciales, FAQ, site web, etc. , tout ets bon pour vendre mais il ne faut pas forcément utiliser tous les outils…il faut envisager dans sa globalité la création de ses outils essentiels pour aider le commercial sur le terrain.

7. Un pilote de l’activité commerciale

Et oui… Ce n’est pas parce que vos commerciaux travaillent de façon autonome qu’il ne faut pas piloter ou manager votre équipe commerciale. Comme dirait mon papa, « la confiance n’exclut pas le contrôle », un adage qui se révèle encore plus vrai dans le domaine de la gestion des équipes commerciale. Il faut donc anticiper le pilotage de l’activité et son management et prévoir un « chef de chantier », un responsable commercial qui aura le temps et les compétences pour assumer cette fonction.

Dernier outil et non des moindres : une véritable implication du dirigeant dans ce projet !

Mesdames et Messieurs les dirigeants, vous êtres bien trop souvent tentés, parce que cela ne vous passionne pas forcément, de vous désengager de ce sujet, ô combien stratégique pour votre entreprise. N’en faites rien. Soyez, sans hésitation, le sponsor de ce projet. Sans vous et la dynamique que vous allez y insuffler, votre stratégie de développement commercial ne saurait atteindre pleinement ses objectifs.

Ce serait dommage de se priver d’une occasion unique de réussir…


AJEM Consultants est référençable sur DataDock. Vous êtes à la recherche d'une formation sur mesure, adaptée à vos besoins ?