Tag Archives: génération de contenu

  • 0
relations presse BtoB

Les Relations Presse BtoB (RP): Réel Pipo ou outil indispensable au développement commercial de l’entreprise ?

Tags : 

S’il est vraiment une profession qui souffre d’un déficit d’image au sein des entreprises, c’est bien celui d’attaché(e) de presse BtoB. Bien que ces professionnels des Relations Presse BtoB ne ressemblent que très rarement au personnage créé par le défunt (et fort talentueux) Elie kakou, leur rôle n’est pas toujours perçu comme indispensable, surtout avec la numérisation de la communication et de la relation aux marques. Et pourtant ! Une bonne campagne de relations presse vous permet de disposer d’un canal commercial supplémentaire. Pour un coût nettement inférieur aux traditionnelles publicités !

Le digital et la génération de contenu n’ont pas tué les Relations Presse BtoB

Je ne saurai que trop vous conseiller de ne pas trop écouter les sirènes de ceux qui vous expliquent que les Relations Presse sont mortes ! Loin de là, car c’est un outil indispensable pour sortir du lot ! La génération de contenu est à la mode – je suis d’ailleurs spécialisée dans ce domaine – et a fait ses preuves. Mais cela ne suffit pas à être identifié comme un expert par vos futurs clients. C’est un outil complémentaire des relations presse, voire une composante (comme par exemple un livre blanc qui ferait l’objet d’un campagne de Relations Presse) mais cela ne saurait remplacer le travail d’un (ou d’une) attaché(e) de presse.

Deux conditions pour réussir vos Relations Presse BtoB : disposer d’un vrai savoir-faire et avoir des choses à dire !

« Faire des relations presse » comme on dit ne se limite pas à écrire un communiqué de presse (que mes amies consultantes en RP ne se vexent pas !) mais bien à le diffuser de façon pertinente et à inciter les journalistes à rédiger des articles qui porteront votre message, dans les bons journaux. Le nombre d’articles ne saurait être un critère de qualité et de performance. En effet, une page dans un journal parfaitement ciblé génèrera probablement bien plus de contacts commerciaux que 10 brèves reprenant simplement un extrait du communiqué de presse sur Internet.

C’est d’ailleurs à ce moment précis que vous serez à même de juger de la qualité de votre attachée de presse. Sa capacité à communiquer sur les bons sujets au bon moment, sa qualité rédactionnelle, sa connaissance des enjeux du marché auquel vous vous adressez et surtout son réseau – REEL – de journalistes.

Un retour sur investissement qui a fait ses preuves en temps de crise

Cette période de crise est probablement un bon moment pour tester la valeur ajoutée et le ROI des Relations Presse. Les budgets publicitaires réduisent, les embauches sont au niveau zéro ? Comment communiquer simplement à un coût réduit ? Réponse: en optant pour une campagne de relations presse qui privilégiera la génération de contenu pertinent. Sur quoi communiquer ? Les sorties de produits, les signatures de contrats, les nominations mais aussi des tribunes d’experts ou les retours d’expérience de vos clients !

 

Convaincu ? Contactez-nous ! Nous travaillons en collaboration avec des spécialistes des Relations Presse. Nous pourrons vous aider dans vos consultations ainsi que dans la gestion et le pilotage de votre attaché(é) de presse au quotidien.


  • 0
bien rédiger ses faq

Diaporama: comment bien rédiger ses FAQ ?

Tags : 

Les FAQ, qu’est-ce que c’est?

FAQ signifie en français Foire Aux Questions et vient de l’acronyme anglais Frequently Asked Questions (questions fréquemment posées). Généralement, on retrouve dans les FAQ une liste de questions récurrentes sur un sujet donné avec des réponses qui ont en générale pour objectif de rassurer le lecteur et probablement futur acheteur.

Elles peuvent être utilisées sur vos documents d’aide à la vente (brochures commerciales, plaquettes produits, etc.), sur votre site web ou votre site e-commerce et bien sûr dans les argumentaires que vous remettez à vos commerciaux pour préparer leurs RDV. Bien rédiger ses FAQ est donc primordial !

Bien rédiger ses FAQ peut se révéler un bon outil de génération de contenu et d’aide à la vente !

Que ce soit pour réaliser un argumentaire ou pour alimenter le contenu de son site web, rédiger des FAQ pertinentes peut se révéler un excellent outil pour compléter vos outils d’aide à la vente et renforcer votre référencement. A condition de les penser comme telles…voici quelques astuces, sous forme de diaporama, pour rédiger des FAQ à forte valeur ajoutée pour votre référencement et vos outils d’aide à la vente.

 

voir aussi sur le même sujet notre article: bien rédiger les FAQ: poser la question qui change tout
et le webinar de la CCI Côte d’Azur animé par AJEM Consultants « Bien rédiger ses FAQ »

  • 0
comment générer du contenu attractif

Génération de contenu: « Je veux générer du contenu attractif mais j’ai rien à dire… »

Tags : 

Ca y est c’est décidé, vous allez générer du contenu et de préférence générer du contenu attractif. Vous avez pris conscience de l’intérêt de cette stratégie dans votre stratégie marketing mais quelque chose vous retient… la peur peut-être ? Oui celle de n’avoir rien à dire… Détrompez-vous, tout est sujet à générer du contenu ! Voici quelques pistes pour générer du contenu pertinent, attractif et efficace…

2 rappels importants pour générer du contenu attractif

1er rappel : se rappeler à quoi sert la génération de contenu

La stratégie de génération de contenu doit s’intégrer dans la stratégie marketing et communication de l’entreprise afin d’en tirer le meilleur parti. Elle permet avant tout de :

  • positionner l’entreprise comme un expert
  • crédibiliser son discours
  • développer la visibilité
  • maintenir l’intérêt et faire mûrir les prospects
  • renforcer ou créer la notoriété
  • attirer de nouveaux clients à la recherche d’informations

2ème rappel : la qualité doit premier sur la quantité

Pour générer du contenu attractif et qualitatif, il est essentiel de :

  • créer un contenu qui a du sens et qui vous est propre (on jette aux oubliettes les copier/coller de Wikipédia) : le contenu doit être le vôtre et refléter votre objectif mais aussi l’ADN de l’entreprise
  • s’appuyer sur une réalisation impeccable : que l’on parle de vidéo, de rédactionnel ou d’infographie, la « mise en valeur » doit être qualitative, que l’on parle de graphisme, de rédaction ou de montage (on oublie donc les mises en page « à l’arrache » sous Word et les montages avec iMovie)
  • intégrer une bonne dose de créativité dans la forme comme dans le fond mais toujours à bon escient.

Contenu métier, contenu social, contenu produit… tout est sujet à générer du contenu attractif

Le contenu peut être de différente nature en fonction de l’objectif que l’on veut atteindre :

  • le contenu Métier aborde les enjeux, les perspectives, les tendances de votre métier et de votre marché et vise à crédibiliser et poser l’entreprise comme un expert afin d’attirer de nouveaux clients
  • le contenu Produit informe les clients sur les dernières nouveautés, les innovations produit, les nouveaux usages ou technologies et vise à rassurer et travailler sur les prospects chauds et/ou les clients existants ainsi que les journalistes
  • le contenu Social permet de diffuser de l’information relative à une communauté afin de fédérer et maintenir l’intérêt de sa communauté de clients et/ou de prospects

En ce qui concerne les thématiques à aborder, sachez que tout est sujet à produire du contenu ! La vie de votre entreprise, les tendances produits, vos succès commerciaux, les retours d’expérience de vos clients sont autant de sujets pour produite du contenu. Ainsi, vous pouvez :

  • Donner un avis d’experts et votre vision du marché
  • Préciser les nouvelles tendances
  • Expliquer les innovations technologiques ou métier
  • Présenter les collaborateurs et métiers de l’entreprise
  • Commenter des chiffres et études
  • Faire témoigner vos clients sur leurs retours d’expérience

En ce qui concerne la forme, il faut rechercher la créativité mais toujours à bon escient

La génération de contenu est à présent une arme utilisée par de nombreuses entreprises, aussi sortir du lot nécessite aussi de savoir parler différemment à ses lecteurs. Intéresser votre lecteur, lui démontrer votre savoir-faire, lui donner envie de vous contacter, autant d’objectifs à atteindre avec le contenu que vous allez produire.

Voici quelques règles de base à garder en tête lorsque vous générez du contenu :

  • Éviter le style laborieux et technique : penser que, parce que nos interlocuteurs sont des gens sérieux, il faut forcément leur parler dans un style laborieux et très technique est une erreur couramment répandue. Comme dirait mon papa « il faut travailler sérieusement sans se prendre au sérieux ».,
  • Penser à vulgariser voire simplifier les concepts abordés (même si votre équipe de RetD proteste haut et fort !)
  • Développer votre propre style rédactionnel en relation avec l’ADN de l’entreprise ou le style du porte-parole de l’entreprise (celui qui signera la tribune d’expert ou le billet de blog ar exemple) et ne copier pas vos concurrents. Votre style rédactionnel fait partie intégrante de votre « marque de fabrique ».
  • Miser sur l’humour et les références culturelles ou sectorielles car n’oubliez pas que l’on peut travailler sérieusement sans se prendre au sérieux!
  • Varier les plaisirs (et donc la forme !) : Pour un même sujet et en fonction de l’objectif, le contenu peut-être généré sous plusieurs formes : le classique mais efficace article de blog, la formule « 3 questions à, 5 conseils pour, etc. », les portraits (de collaborateurs, de partenaires, de dirigeants, etc.), les retours d’expérience sous forme d’interview (de vos clients, de vos partenaires, de vos dirigeants), les tribunes d’opinion, les éditos (pour un site web, une newsletter, un catalogue produit, etc.), les infographies, les dessins humoristiques, les jeux comme les QCM ou les Jeux « vrai/faux », les glossaires, etc.

Comme vous pouvez le constater, nous avons souvent l’embarras du choix. Il suffit simplement de faire correspondre l’objectif avec la forme. Voici un retour d’expérience intéressant, qui illustre mes propos, concernant un sujet traité dans le bulletin municipal de Saint-Jeannet (06). A chaque numéro, il était nécessaire de rappeler que les feux de forêt étaient une réalité sur ce territoire du Sud-Est et que les habitants devaient respecter certaines règles. Après plusieurs articles « sérieux », l’équipe municipale a fait le choix de proposer un QCM, avec des réponses très évidentes, mais qui avaient pour principal intérêt de faire rire le lecteur et donc de s’assurer qu’il intègrerait (enfin !) l’information.

Découvrez le diaporama réalisé sur le sujet:  » comment générer du contenu attractif ? »

diaporama comment générer du contenu attractif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ainsi que le webinar de la CCI Nice Cote d’Azur animé par Stéphanie.

webinar comment générer du contenu attractif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0
générer un contenu attractif et efficace

Diaporama : Comment générer un contenu attractif et efficace ?

Tags : 

Envie de générer un contenu attractif et efficace ? La réponse dans ce diaporama !

Générer du contenu est devenu le nouveau leitmotiv pour nombre d’entreprises qui ont compris qu’un joli site et une jolie plaquette ne suffisaient pas à attirer des clients et des prospects.
Si la qualité du contenu généré reste primordial (dans génération de contenu il y a contenu !), n’oublions pas qu’il est tout aussi important de rendre ces productions rédactionnelles et vidéo attractives. Voici quelques astuces qui vous permettront de rendre plus attractive votre production de contenu.


  • 0
bien rédiger ses faq

Bien rédiger des FAQ : poser la question qui change tout !

Tags : 

Que ce soit pour réaliser un argumentaire ou pour alimenter le contenu de son site web, rédiger des FAQ pertinentes peut se révéler un excellent outil d’aide à la vente. A condition de les penser comme telles…

Les FAQ, qu’est-ce que c’est?

FAQ signifie en français Foire Aux Questions et vient de l’acronyme anglais Frequently Asked Questions (questions fréquemment posées). Généralement, on retrouve dans les FAQ une liste de questions récurrentes sur un sujet donné avec des réponses qui ont en générale pour objectif de rassurer le lecteur et probablement futur acheteur.

Elles peuvent être utilisées sur vos documents d’aide à la vente (brochures commerciales, plaquettes produits, etc.), sur votre site web ou votre site e-commerce et bien sûr dans les argumentaires que vous remettez à vos commerciaux pour préparer leurs RDV.

Rédiger des FAQ, à quoi ça sert?

Si au départ, on peut supposer que mettre à disposition cette liste permet d’éviter que l’on vous pose toujours les mêmes questions (comment cela fonctionne, est-ce rentable, pourquoi choisir cette technologie, etc.), les FAQ sont aussi un très bon moyen d’anticiper les objections et contre-arguments de vos clients et prospects sur votre offre de produits ou de services. Le principe de traitement d’une objection étant déjà de ne pas les provoquer, utiliser les FAQ permet de limiter « la casse » et de répondre déjà à un certain nombre d’objections identifiées.

N’oublions pas que répondre à une objection est un excellent moyen d’argumenter. Cela signifie que, pour que vos FAQ deviennent un vrai outil d’aide à la vente, les questions et les réponses – devront à la fois être justes et précises mais aussi AR-GU-MEN-TEES ! Elles sont aussi un très bon moyen de se positionner face à la concurrence ce qui est souvent plus complexe à exprimer et formaliser dans un document commercial classique.

Rédiger des FAQ, comment s’y prendre ?

Avant toute chose, n’oubliez pas de créer un argumentaire de vente qui sera la base de la génération de contenu et de la création de vos outils d’aide à la vente. Sans argumentaire point de salut ! (voir à ce sujet un billet de notre blog) . Vous devez également bien connaitre votre marché pour intégrer des données marché et concurrentielles dans vos questions et réponses.

La première étape pour rédiger des FAQ consiste à recenser les questions effectivement posées par vos clients ainsi que les objections. Listez également les problématiques auxquelles vos clients sont confrontées et auxquelles vos produits ou services répondent. Tous ces éléments ont généralement été déjà identifiés et formalisés dans l’argumentaire si celui-ci a été rédigé de façon complète. Pensez toujours à regarder votre offre avec les yeux de vos clients et anticiper les questions ou objections qu’ils pourraient avoir.

Classez-les par thématique, la lecture et les recherches deviennent ainsi plus simples pour vos clients et prospects. Vous pouvez également avoir une meilleure cohérence et harmonie dans vos réponses.

A présent, il s’agit de rédiger à la fois vos questions et vos réponses. Soyez vigilant en particulier dans la rédaction des questions car mieux votre question sera posée et plus la réponse sera évidente pour le lecteur…

Formulez vos questions de façon à faciliter l’argumentation dans la réponse que vous allez donner. Par exemple, si vous souhaitez mettre en avant une caractéristique de votre offre, comme le fait que toutes vos équipes sont en France te vos produits fabriqués dans l’Hexagone, la question sera ainsi rédigée (avec une évocation des concurrents) : « Tout le monde dit qu’il fait du « made in France ». Comment me le garantir ?». De même, vous savez que votre produit est plus robuste que les autres mais que la technologie utilisée a mauvaise réputation : « comment pouvez-vous me garantir que votre approche est plus sécurisée et fiable ? ».

Vous pouvez aussi reprendre des expressions « toutes faites entendues » chez les clients ce qui permet à vos lecteurs de s’identifier plus simplement. Par exemple, vous vendez des bas haute-couture et vous savez que beaucoup de femmes n’osent pas en porter. La question sera ainsi formulée : « mais ce n’est pas mon genre, est-ce que je vais porter ce type de bas ? ».

Les réponses sont alors plus simples à rédiger puisqu’elles seront une « traduction » de votre argumentaire.

Évidemment, n’oubliez pas que l’orthographe et la grammaire devront être impeccables… comme toujours !

7 règles à ne pas oublier pour rédiger des FAQ pertinentes et efficaces

rédiger des faq

Finalement les FAQ ce sont surtout un exercice de style qui consiste à présenter autrement votre argumentation :

  • Pensez vente avant technique
  • Anticipez les objections plutôt que de les provoquer
  • Connaissez vos clients et votre marché avant de rédiger
  • Concevez vos FAQ comme un outil d’aide à la vente et non comme un outil d’information
  • Listez les objections et questions (techniques, commerciales, stratégiques, etc.) qui peuvent bloquer une vente
  • Appliquez-vous autant à rédiger la question que la réponse
  • Et argumentez, argumentez, argumentez…

Voir aussi le diaporama sur ce sujet

ainsi que  le webinar de la CCI Côte d’Azur animé par AJEM Consultants « Bien rédiger ses FAQ »

et pour en savoir plus sur :


  • 0
argumentaire commercial

Dirigeants de PME PMI : vous êtes le premier outil marketing de votre entreprise !

Tags : 

« Belle gueule ou pas », il va falloir s’y faire… Les dirigeants d’entreprise sont très souvent le meilleur outil marketing stratégique pour l’entreprise mais ils oublient souvent qu’il n’est pas nécessaire d’être George Clooney pour être porteur de l’image de son entreprise ! What else ? Votre caractère bien trempé, votre embonpoint, votre accent alsacien, votre look décalé ou votre franc parler sont autant d’outils au service de votre stratégie de développement! Sans pour autant phagocyter l’image de votre entreprise, redécouvrez votre puissance de communication et ne péchez pas par excès d’humilité …

Et votre prénom c’est Modeste ?

Alain Afflelou est probablement l’une des références en matière de communication puisque ce dirigeant emblématique a su tirer pleinement parti de son histoire et de sa personnalité.  Mais d’autres, moins connus mais tout aussi intéressants se montrent et ça marche ! Alors pourquoi pas vous ?

Nombre de mes clients ont des profils inoubliables tant par leur physique (grand ou fort ou même petit,) que par leur voix (grave et sensuelle ou avé l’accent) ou par leur personnalité (humour incisif ou lunettes dernier cri). Pourtant, ils craignent souvent d’être trop « voyants » et n’osent pas toujours porter l’image de cette entreprise, qu’ils ont, pour la plupart, créée. Cette modestie mal placée, même si elle est légitime et compréhensible, peut parfois être un frein à une stratégie de développement.

Ne vous cachez plus, les journalistes veulent vous voir…

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Cet adage, qui devrait un peu plus être prisé des people, est au contraire encore trop en vigueur parmi les dirigeants, en particulier, les patrons de PME PMI.

Premier sujet qui fâche en général : les relations presse. Entre les timides qui s’ignoraient et les maniaco-dépressifs repentis (*),  les dirigeants ont souvent du mal à parler aux journalistes dans le cadre d’une stratégie de relations presse. Or, si la liste des dernières fonctionnalités de votre logiciel peut être fournie et commentée par votre Directeur de la RetD, les choix stratégiques de l’entreprise, la publication des résultats financiers ou la sortie d’une nouvelle offre innovante peuvent difficilement être portées par une autre personne que le dirigeant. Les journalistes seront toujours plus enclins à parler d’une entreprise si elle est associée à un visage. Ce qui est encore plus vrai quand ce visage est celui du fondateur de l’entreprise.

Dans l’expression Relations Presse, il y a le mot Relations: parlez aux journalistes et ne vous cachez plus derrière vos lunettes rose fluo très branchées ou votre langage imagé tant apprécié de vos équipes! L’exercice n’est peut-être pas facile, mais il en vaut la chandelle. Un « media training » peut d’ailleurs être une bonne solution pour vous donner un petit coup de pouce et prendre plus d’assurance.

… Vos clients et vos partenaires aussi !

Pour vos clients et vos fournisseurs, vous impliquer dans la communication de l’entreprise est aussi une preuve de respect et d’attention. Avoir accès au patron permet de créer un lien commercial différent. Car la vente reste avant tout affaire de communication et de relations humaines. Ne  l’oublions pas, la confiance réciproque, socle indéfectible du business, passe aussi par la confiance que l’on peut avoir dans le dirigeant de l’entreprise. Le marketing du dirigeant est ainsi un moyen unique d’humaniser les relations commerciales.

Tout est marketing : votre histoire, votre parcours, vos caractéristiques physiques

Mais vous allez me dire : « qu’est-ce qui est marketing en moi ? » je répondrai : « TOUT ! ». Cela peut être votre histoire personnelle, votre carrière professionnelle, votre parcours universitaire, votre personnalité, votre humour mais aussi vos activités ou votre implication dans des associations. En revanche, il faut prendre garde de ne pas raconter votre vie sans que cela ait de valeur ajoutée pour votre stratégie marketing. Vous ne devez pas confondre communication avec psychanalyse. Vous avez été commerçant et vous vendez des solutions e-commerce ? Racontez-le mais marketez-le… Vous êtes une des rares femmes dirigeantes d’entreprise dans votre secteur d’activité? Faites connaitre votre parcours. Vous faites 1m80 et votre timbre de voix rappelle étrangement celui de Fanny Ardan ? Qu’attendez-vous pour rencontrer les journalistes ?

Bien se montrer ce n’est pas seulement poster votre photo sur votre site web.

Le principe est simple : on se souvient de vous? On se souviendra de votre entreprise ! Et cela est encore plus vrai dans un monde empli de communication où tenir un blog, écrire une tribune  ou animer une conférence deviennent de véritables leviers pour la communication et la notoriété. La prise de parole du dirigeant peut se faire au travers de nombreux supports en s’appuyant sur une arme qui a fait ses preuves : la génération de contenu. Derrière ce nom barbare se cachent l’édito sur votre site web et/ou la plaquette de l’entreprise, des tribunes d’experts que vous signerez (rassurez-vous, il existe de bonnes plumes pour rédiger à votre place si vous craignez de ne pas savoir le faire), les billets d’humeur sur le blog de l’entreprise, la tenue de votre propre blog, des interventions lors de conférences et autres tables rondes et bien sûr des interviews réalisées auprès de journalistes dans le cadre de la stratégie de relations presse.

dirigeant pme pmiMontrez vous mais à bon escient sinon gare à la « mélonite » aigüe !

Nous l’avons vu, se montrer et s’impliquer dans la communication de l’entreprise devient essentiel mais attention de ne pas contracter une maladie hélas trop répandue (et parfois contagieuse) parmi les chefs d’entreprise qui réussissent : la mélonite aigüe (**). Vous ne devez pas vous substituer à l’image de l’entreprise mais bien la porter. Entre valeur ajoutée et égo mal placé, la limite est parfois allégrement franchie, surtout lorsque l’entreprise est dans une phase de croissance forte.

Un petit conseil : dès l’apparition du syndrome du « j-utilise-plein-de-mots-compliqués-et-anglais-de-préférence-pour-dire-des-choses-simples-et-je-parle-pour-ne-rien-dire » , il est alors temps de faire une pause et de relire sereinement cet article…

* symptômes qui apparaissent lors de la première demande d’interview faite par l’attachée de presse

** Cette maladie tire son nom d’une expression méditerranéenne, «Vé, il a pris le melon celui-là » qui signifie avoir la grosse tête ou avoir une haute estime de sa personne et le faire savoir…


  • 0

Le double effet de la #PenséeQuiRendBelle de Dove : porter l’image de la marque et la positionner comme un acteur responsable et citoyen

Tags : 

Après Always (voir article à ce sujet) et son #LikeAGirl qui visait à redonner aux femmes une bonne image de leur condition féminine, c’est au tour de Dove, marque emblématique, de réaliser un très joli film lui permettant de dénoncer le manque d’estime des femmes. Et de travailler son image !

Le leitmotiv de la saga DOVE : casser (enfin) les codes de la beauté !

Dove a toujours su innover dans sa communication en s’appuyant sur les défauts et les qualités de ses clients et en valorisant l’ensemble de ses acheteuses. Loin des clichés habituels des marques de beauté qui ont pour égéries des canons de beauté toutes plus minces et plus élégantes les unes que les autres (quand on est une ménagère de moins de 50 ans ça énerve plus que ça ne fait rêver… soyons honnêtes !), Dove a fait le choix il y a plusieurs années de présenter dans ses spots publicitaires des femmes que l’on pourrait qualifier de « normales » : grosses, maigres, petites, jeunes, vieilles et de toutes origines. Une initiative fortement appréciée des consommatrices en général qui s’identifient plus facilement à ces femmes qui leur ressemblent. « C’est la pub Dove » est devenu une expression courante pour désigner un groupe de femmes très différentes (exemple : « dans les cours de danse orientale, il n’y a pas de profil type pour les élèves, c’est la pub Dove !).

Enquête et campagne vidéo virale : quand générer du contenu rime avec militer !

Cette fois-ci, Dove est allé plus loin en s’engageant au côté des femmes pour développer l’estime de soi qui leur manque si souvent. Pour cela, la marque ne s’est pas contentée de faire une publicité « cucul la praline » qui dirait « aimez vous comme vous êtes ! ». Elle a réalisé avec Harris Interactive une étude auprès d’un échantillon de femmes qui a révélé que seuls 8% des femmes françaises ont confiance en leur beauté et 3% se sentent vraiment belles ! Le chiffre le plus intéressant (et qui a servi de base au traitement de cette publicité) est celui qui concerne la dureté du regard que les femmes portent sur elles-mêmes. Ainsi 58% des femmes reconnaissent que les critiques les plus violentes viennent d’elles-mêmes. L’étude montre ainsi l’impact des pensées, positives ou négatives, sur l’estime de soi.

Le parti pris de cette campagne vidéo est donc de faire dire par quelqu’un d’autre les horreurs que l’on se dit devant sa glace tous les matins… Et il y a de quoi prendre peur !!! La prise de conscience en direct des femmes qui ont participé à la réalisation du spot en dit long sur la violence des propos que les femmes sont capables de tenir à leur encontre…

D’un point de vue marketing, pourquoi c’est réussi ?

Tout simplement par ce que cette campagne cumule un grand nombre de points forts qui en font, pour moi, une campagne de génération de contenu de référence :

Tout d’abord parce que ça fonctionne ! Le spot est partagé sur les réseaux sociaux, tout le monde ne parle, bref, rare sont ceux qui n’ont pas a été touchés par cette campagne…

– Ensuite c’est une action qui repose sur des données et une étude à priori sérieuse qui donnent du poids au choix de l’angle de traitement de la publicité.

C’est une stratégie sur le long terme qui vise à valoriser les femmes et donc les acheteuses et qui est en parfaite cohérence avec les campagnes précédentes.

Cette campagne augmente le capital sympathie de la marque qui se pose comme « anti-cliché » et qui permet de développer une nouvelle relation à la marque, et bien sûr de trouver nouveaux clients (« ils ont raison Dove, je ne prends pas assez soin de moi et donc je devrai m’acheter des produits de beauté, et comme Dove est sympa, je vais plutôt dépenser mes sous auprès d’une marque qui milite pour que je me sente mieux tous les jours »…. CQFD).

Le timing est impeccable, en phase avec la Journée Internationale des Droits des Femmes.

Dove se positionne comme une entreprise responsable ; Dove est un acteur majeur du marché et que la marque a, à ce titre, a une responsabilité vis à vis de ses consommatrices et de la société en général…

La mise en scène est parfaite et comme dans les publicités d’Always ou récemment sur un autre sujet Sosh, elle met en scène des gens de la « vraie vie » qui ne sont plus des acteurs mais des témoins. Des témoins de la vraie vie qui ne jouent pas un rôle et donc qui sont crédibles…

Voir aussi sur le même sujet : Always et sa campagne #LikeAGirl


  • 0
Génération de contenu

Faire témoigner ses clients – l’exemple de la société IZYPEO

Tags : 

Parce que nos clients sont nos meilleurs commerciaux…

La société IZYPEO a choisi de faire témoigner ses clients
en faisant appel à AJEM Consultants.

 

Éditeur de logiciels dédié à la gestion de la démarche environnementale, IZYPEO propose une gamme d’outils complète pour piloter les actions d’efficacité énergétique, suivre les indicateurs carbone, maîtriser la démarche RSE et manager des activités QHSE.

Leurs outils,accessibles en ligne, augmentent significativement le ROI et facilitent la collecte des indicateurs et le suivi des plans d’actions. Ils centralisent l’ensemble des données et permettent de sensibiliser les collaborateurs.

Dans le cadre de son activité marketing, elle est a la nécessité de sensibiliser ses clients et prospects aux méthodologies et  bénéfices d’une démarche globale d’éco-responsabilité.

En rédigeant des retours d’expérience, elle propose ainsi à ses clients et prospects une vision pragmatique du développement durable et des exemples de mise en place de plans d’action efficaces.

Lire le retour d’expérience de Marineland pour IZYPEO

Découvrir le site web d’IZYPEO

témoignage client izypeo


  • 0

Contenu web: Un nouveau site web pour Kurmi Software

Tags : 

Kurmi Software, entreprise de services numériques dédiés au management des communications unifiées et des ressources numériques, conçoit, développe et édite des solutions logicielles d’activation, de déploiement et de gestion des communications unifiées et des services associés. AJEM Consultants a participé à la création de contenu web pour le nouveau site web de Kurmi Software.

Elle accompagne les organisations publiques et privées, ainsi que des opérateurs de services d’envergure internationale, dans le déploiement, le management et l’optimisation de leurs solutions UC grâce à une puissante suite logicielle multi-constructeur centrée sur l’utilisateur.

Avec 2/3 de ses 30 collaborateurs dédiés à la Recherche et au Développement, Kurmi Software a fait le choix de placer l’innovation technologique au cœur de sa stratégie de développement.

Issue d’une vision marché unique et d’une incubation réussie au sein du groupe Niji, Kurmi Software, devenue filiale à part entière en 2011, a réalisé plus de 4 millions de dollars de chiffres d’affaires en 2013 dont plus de la moitié à l’international.

 

Découvrez son nouveau site web, plus clair et plus riche en contenu, à la rédaction duquel AJEM Consultants a participé: www.kurmi-software.com

 

nouveau site web kurmi software


  • 0

E-commerce : solutions open source vs solutions propriétaires : 5 questions à se poser avant de faire son choix par Yannick Maingot de Web et Solutions

Tags : 

Je vous parle souvent de génération de contenu, de cas client, de tribunes d’experts de livres blancs, de référentiels d epratiques, etc. et bien,voici un exemple de tribune d’opinion publiée dans le journla du Net pour un éditeur de logiciels e-commerce.

Tribune d’opinion

Dans le monde « impitoyable » des technologies e-commerce, s’affrontent depuis toujours deux philosophies: celle des solutions technologiques reposant sur le modèle Open Source et celle des éditeurs de solutions propriétaires.. C’est ce que nous explique Yannick Maingot dans cette intéressante tribune qui met en avant l’importance de choisir le bon outil pour réussir son projet e-commerce.

A retenir:

1. Philosophie : ai-je bien compris la différence entre une solution Open Source et une solution Propriétaire?

2. Développement informatique : est-ce que j’ai des compétences en développement au sein de mon entreprise ?

3. Personnalisation : ai-je besoin d’une solution spécifique ?

4. Richesse fonctionnelle : de quelles fonctionnalités ai-je besoin ?

5. Mise en œuvre : est-ce que je suis pressé ou pas ?

pour en savoir plus: sur le site du JDN la Tribune de Yannick Maingot


AJEM Consultants est référençable sur DataDock. Vous êtes à la recherche d'une formation sur mesure, adaptée à vos besoins ?